Vaccination Covid-19 dans quelques semaines en France

7 décembre 2020 - 6 minutes DE TEMPS DE LECTURE

La vaccination Covid-19 en France, plus qu’une question de semaines pour les plus fragiles d’entre nous !

Vaccination Covid-19 en France, le calendrier des prochaines semaines

Tout d’abord, l’échéance du 29 décembre 2020 de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) :

Dans ce contexte de lutte contre l’épidémie de Covid-19, L’EMA rendra son verdict, suite à l’étude des dossiers déposés par les laboratoires, quant à l’autorisation de mise sur le marché et d’utilisation des vaccins Covid-19.

Puis, c’est ensuite la Commission Européenne qui devra donner son feu vert.

D’ailleurs, c’est une stratégie européenne qui doit être définie en ce qui concerne l’allocation, la production et l’acheminement des vaccins. L’objectif est d’harmoniser les prix et la distribution des vaccins selon la population de chaque pays européen.

Enfin, les stratégies vaccinales sont déterminées au niveau national par le système de santé de chaque Etat membre.

C’est donc la Haute Autorité de Santé qui rend son avis pour les campagnes de vaccinations en France.

Un plan de vaccination Covid-19 en 3 étapes pour ralentir la circulation du virus :

La France prévoit son programme de vaccination Covid-19 dès janvier selon un plan en 3 phases :

Phase 1 – Janvier 2021 : les EHPAD d’abord, priorité de la santé publique France :

Sont concernés, les résidents et le personnel à risque. Soit environ 1 million de personnes pour lesquelles les vaccins seront livrés dans le premier mois de l’année.

Phase 2 – Février 2021 : les seniors et personnes à risque ensuite

En commençant par faire vacciner les personnes de plus de 75 ans, puis plus de 65 ans et enfin les personnes présentant des pathologies à risque ou pouvant développer des formes graves.

Phase 3 – Printemps 2021 : ouverture à l’ensemble de la population.

La France pourrait être en mesure de vacciner 100 millions de personnes (à raison de deux injections par personne, réalisées à 21 jours d’écart pour le vaccin de Pfizer, en visant une couverture vaccinale maximale.

Des contrats déjà signés avec 6 laboratoires :

La Commission Européenne a d’ores et déjà précommandé 1,5 milliard de doses de vaccins auprès de 6 laboratoires.

La liste, le stade de développement et l’efficacité de la vaccination Covid-19

  • Moderna (Phase 3, efficacité à 94,1% et 100% pour les formes graves sur 30 000 participants)
  • Pfizer/BioNTech (Phase 3, Efficacité à 94,5% sur 44 000 participants)
  • AstraZeneca/Oxford (Phase 3, efficacité 90%)
  • Johnson & Johnson (Janssen) (Phase 3, 98% sur 1045 participants)
  • Sanofi / GSK (Phase 2 sur 440 participants)
  • CureVac (Phase 2 sur 660 participants)

Qui réalisera la vaccination Covid-19 en France ?

Pour l’instant, le Gouvernement souhaite s’appuyer en priorité sur les médecins généralistes et notamment les médecins traitants.

L’appui de la médecine du travail

Mais dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, le gouvernement a autorisé mercredi 2 décembre, par ordonnance, les médecins du travail à dépister et vacciner jusqu’au 16 avril 2021.

D’une part, le médecin du travail et, sous sa supervision, d’autres professionnels de santé des services de santé au travail » pourront « prescrire et réaliser, dans des conditions et selon des modalités précisées par décret, des tests de détection du SARS-CoV-2 ».

D’autre part, les médecins du travail sont également autorisés à participer aux actions « de vaccination définies par l’État. »

Nous n’avons pas plus de précisions quant aux modalités pour l’instant mais l’équipe de Medicat Partner vous tiendra informé de toute nouveauté à ce sujet, contactez-nous !

Medicat Partner - Maitrisez ‍votre absentéisme

Le cas échéant, le médecin du travail pourra également renouveler un arrêt de travail « en cas d’infection ou de suspicions de cas Covid-19 ». Il peut aussi établir un certificat médical pour les salariés vulnérables en vue de leur placement en activité partielle, en application de la loi d’urgence sanitaire. Vous pouvez relire notre article au sujet du certificat d’isolement
Un décret doit fixer les modalités d’application de ces prescriptions et déterminer les exceptions ou conditions particulières pour les salariés faisant l’objet d’un suivi adapté ou régulier ou d’un suivi individuel renforcé.

Prochaine étape de la vaccination Covid-19 ?

Les employeurs seront-ils autorisés, comme pour la grippe, à organiser des campagnes de vaccination ?

En prévision, l’équipe de Medicat Partner se tient déjà prête à vous accompagner tout comme nous le faisons déjà sur la vaccination anti-grippe. Nous vous tiendrons informé de toute nouveauté !

Pour de plus amples informations, nous sommes à votre disposition !

A votre service,

Caroline Noailly Laporte, Directrice et toute l’équipe Medicat Partner.

Contactez Medicat Partner

(Nombre total de visites 71)