Le facteur de Bradford, quèsaco ?

30 avril 2019 - 4 minutes read

Définition et objectifs du facteur de Bradford:

Le facteur de Bradford est un outil de mesure qui permet d’identifier les employés fréquemment absents et de prendre les mesures nécessaires.

Sa formule est simple : Nombre de jours d’absence total sur l’année x fréquence d’absences ²

Quelques exemple nous permettrons de l’illustrer : 3 salariés se sont absentés 10 jours au total sur l’année 2017, de la manière suivante :

  • Le premier s’est absenté, 1 fois pendant 10 jours ;
  • Le second s’est absenté 2 jours à 5 reprises ;
  • Le troisième s’est absenté 1 jour à 10

Côté Bradford, cela nous donne :

  • 1er collaborateur : 10×1² = 10
  • 2nd collaborateur : 10 x 5² = 250
  • 3ème collaborateur : 10 x 10² = 1000

Outre la durée des absences, cet indice met surtout l’accent sur la fréquence de ces absences.

En effet, les courtes mais fréquentes absences de collaborateurs sont plus nuisibles à l’organisation du travail des équipes et peuvent venir perturber le fonctionnement global des entreprises, notamment des petites structures :

  • Surcharge des équipes présentes entrainant stress et tension
  • Recrutement dans l’urgence de personnels intérimaires, pas toujours opérationnels dès leur arrivée,

Alors, pourquoi et comment utiliser l’indice de Bradford ?

Toute entreprise, quels que soient sa taille et son secteur d’activité, peut facilement mettre cet indicateur en place pour l’ensemble de ses collaborateurs à des fins statistiques.

En effet, il peut permettre :

  • D’identifier les collaborateurs plus souvent absents que la moyenne de l’entreprise ;
  • Comprendre la ou les raisons qui poussent ces derniers à s’absenter aussi souvent ;
  • Tenter de les accompagner lorsque c’est possible et souhaité par le salarié (aménagement du temps de travail, mobilité interne, éventuel accompagnement dans le cadre de problèmes personnels…)
  • Anticiper les absences à venir afin de limiter l’impact sur l’organisation de l’entreprise
  • Etre utilisé dans la cadre d’une stratégie globale de contrôle médical

Néanmoins, cet indice a aussi quelques limites :

  • L’instauration d’une compétition entre les salariés par la fixation d’objectifs individuels et collectifs. Cette compétition peut, non seulement, avoir comme conséquences, tension, conflits, pression, sentiment d’injustice… mais n’a, en outre, pas vraiment de sens dans la mesure où la situation de chaque individu doit être traitée au cas par cas.
  • La mise en place de « sanctions » basées sur l’indice de Bradford qui serait contre-productive : Nous vous rappelons, d’ailleurs, que les absences, aussi fréquentes et longues soient-elles, ne sont pas un motif de licenciement à moins qu’elles entrainent le dysfonctionnement global de l’entreprise, qui n’aurait d’autre choix alors que de procéder au remplacement définitif du salarié. Ces licenciements sont aujourd’hui très encadrés par la jurisprudence qui se base sur un ensemble de critères : taille de l’entreprise, qualification du salarié, la durée et fréquence d’absence,… Medicat Partner peut, si vous le souhaitez, mettre à votre disposition les textes jurisprudentiels.

En conclusion, le facteur de Bradford peut être un indicateur pertinent de maitrise de l’absentéisme à condition de l’utiliser à bon escient.

Medicat Partner peut vous accompagner dans la mise en place de cet indicateur au sein de votre structure. N’hésitez pas à faire appel à nous.