Limiter l’absentéisme en entreprise, donner plus de sens – la mission de Medicat Partner (Partie 2)

6 novembre 2020 - 11 minutes DE TEMPS DE LECTURE

Limiter l’absentéisme, donner plus de sens. Quelles sont les origines de la mission de Medicat Partner ?

Je partageais, dans un précédent article, la mission de Medicat Partner : Faire prendre conscience aux Directions qu’accorder une importance capitale à l’Humain, former et sensibiliser leurs fonction RH et managers sur ce sujet, est essentiel pour limiter l’absentéisme de leur entreprise.

Je souhaite, dans celui-ci, rentrer dans le détail du sens, de la conviction qui est la base de notre projet d’entreprise.

Plus on trouve de sens à ce que l’on fait sur le plan personnel & professionnel, plus on est épanoui, plus on agit par envie, plus on est motivé et performant et moins on est absent.
Certes, « trouver du sens » est, avant tout, un travail personnel : Introspection, veille, analyse, réflexions, ouverture d’esprit, remises en question, changements de direction, prises de risques et décisions,…
Mais c’est aussi le rôle de l’employeur, des RH, des managers, dans une logique gagnant-gagnant, d’accompagner les collaborateurs à trouver leur voie.

 » Limiter l’absentéisme, donner du sens « , que signifie pour moi cette conviction ?

Il n’y a rien de plus difficile, selon moi, que de se lever le matin pour aller travailler, non pas par envie, mais par devoir.

Or c’est ce que beaucoup d’entre nous font et cela s’explique !

– D’une part, nous n’avons pas forcément choisi « consciemment » notre voie professionnelle. En effet, il est fréquent de suivre la voie de ses parents, de ses ami.e.s, ou encore celles qui sont bien vues par la société,.. Difficile, entre 16 et 18 ans de savoir ce que l’on a réellement envie de faire le reste de sa vie …

– D’autre part, bien souvent, nos vies de famille, nos loyers ou mensualités, notre vie sociale, nos activités extra-professionnelles nous contraignent … à prioriser le gain d’argent au détriment du sens et de l’envie de travailler.

Résultat ? Entre « job alimentaire » et « travail qui plait à peu près », les personnes qui aiment profondément leur travail et sont intrinsèquement motivées et animées par celui-ci ne courent pas les rues.

Où puisons-nous l’énergie de faire les choses ? Le rôle du sens, pour limiter l’absentéisme !

Pourtant, et je suis sure que vous l’avez expérimenté, faire des activités que nous aimons vraiment, vaquer à nos occupations, nos loisirs, nos passions,…nous fatigue beaucoup moins et nous motive beaucoup plus !

Trouver du sens a la vie

Pourquoi ?

Parce qu’on ne se force pas, c’est l’envie et l’émotion positive que cela créé en nous qui nous guident.

« Plus on trouve de sens à ce que l’on fait sur le plan personnel & professionnel, plus on est épanoui, plus on agit par envie, plus on est motivé et performant et moins on est absent. »

Certes, il ne faut pas confondre « loisir » et « travail », ni penser que « trouver du sens » égal à « aucune contrainte » :

Mais premièrement, pourquoi ne pas essayer de s’en rapprocher au maximum ?

Et deuxièmement, quel rôle jour l’employeur là-dedans ?

Trouver du sens, demande du travail personnel…

Certes, « trouver du sens » est, avant tout, un travail personnel : Introspection, veille, analyse, réflexions, ouverture d’esprit, remises en question, changements de direction, prises de risques et décisions,…

Il existe une multitude de moyens, outils, méthodes, … permettant de nous libérer de nos croyances « limitantes », de nous remettre en question, de nous retrouver, d’ouvrir notre esprit, de prendre nouvelles directions en phase avec ce que nous sommes,… et ainsi nous épanouir personnellement et professionnellement.

Ce qui est certain, en revanche, c’est que ça ne vient pas tout seul. ça se cultive, ça se travaille !

– Lire des livres de développement personnel,
– Assister à des conférences, écouter des podcasts,
– Aller voir un psy,
– Suivre des formations,
– Être accompagné par un coach
– Introspecter, méditer, contempler … : d’actualité avec la période que nous vivons – confinement, couvre-feu à 21h, télétravail, reconfinement – qui nous éloigne physiquement de notre environnement professionnel et de la société, et nous pousse, par conséquent, à l’introspection (qu’on le veuille ou non) et à la remise en question ….

Notre objectif, selon moi, est le suivant :
– Commencer par « être conscient d’être là où l’on doit être » OU au contraire « être conscient de ne pas tout à fait être là où on devrait être » ;
– Puis ouvrir son esprit, découvrir des parties de nous que nous n’imaginions pas, n’entendions pas, n’écoutions pas, se retrouver ;
– Pour envisager de nouveaux chemins de vie ;
– et enfin trouver SA voie personnelle et professionnelle ! Celle que l’on suit par envie, qui demande peu d’efforts et peu de volonté, et qui créé en nous un sentiment d’équilibre et de bien-être. Celle qui nous réveille avant le réveil, qui nous permet d’aller au boulot le cœur léger, plein d’ambition, d’énergie, plein de vie !

Trouver du sens

« Trouver du sens » est une démarche très personnelle, mais un coup de pouce extérieur peut aider !

Je suis convaincue qu’il faudrait, dès le plus jeune âge, que les enfants apprennent à s’écouter, à ne pas se laisser modeler par la société, leurs parents, … à conserver leur confiance en eux, leur libre-arbitre, leur liberté de penser, d’être..

En attendant…

…et bien que ce ne soit pas leur rôle premier, l’employeur, les managers, les RH … ne pourraient-ils pas encourager les salariés en ce sens ?

  • Les encourager à s’interroger sur ce qui les animent dans leur travail : missions, collègues, culture de l’entreprise, projets informels d’entreprises, rôle de représentation des équipes … ;
  • A trouver l’épanouissement personnel, si la voie professionnelle choisie ne le permet pas (en tout cas pour l’instant) ;
  • Créer un environnement favorable à l’épanouissement professionnel : proposer des postes selon les compétences, les appétences et les besoins de l’entreprise, créer une culture d’entreprise à laquelle les salariés sont attachés, ne pas avoir peur de laisser partir des salariés qui sont malheureux dans l’entreprise, …
  • Motiver et former la ligne managériale. Capable d’apporter son soutien et attention à ses équipes, pas uniquement sur des problématiques de production, opérationnelle. Mais aussi sur l’aspect humain, social…

Logique gagnant-gagnant

Et au-delà du bien-être des collaborateurs, leur donner du sens permet de limiter l’absentéisme de votre entreprise.

 

Ce que je retiens de mon expérience depuis la reprise de Medicat Partner ?

Je constate que de plus en plus d’entreprises et de Directions ont compris l’enjeu que représente les « ressources humaines ». La plupart même.

Malgré cette prise de conscience ?

Beaucoup ne parviennent pas à se détacher de l’aspect « production » pour investir davantage sur l « Humain ».

Investissez uniquement dans la « production », rien dans l’Humain. Vous atteindrez probablement vos objectifs, mais les équipes démotivées, peu engagées et le climat social froid (absentéisme, tension, … )

Misez davantage sur l’Humain, un peu moins, dans un premier temps, dans la production. Vous dépasserez vos objectifs, les coûts sociaux incompressibles, les salariés engagés, performants et le climat social excellent.

Ce « lâcher-prise » peut faire peur, et parfois même avoir un effet négatif sur la productivité de l’entreprise pendant un temps. Mais l’engagement de vos salariés qui succède à la mise en œuvre d’une vraie politique sociale compense toutes les pertes :

  • moins d’absentéisme,
  • meilleure productivité
  • créativité exacerbée
  • prise d’initiatives
  • reconnaissance
  • ambiance conviviale
  • envie de travailler

Et il vous est toujours possible d’avancer dans cette démarche, petit à petit, afin de limiter le risque. Le tout, c’est de se lancer !

Découverte de mon sens professionnel,

En tant qu’employeur / manager, après 3 années mouvementées, je n’ai connu aucun sentiment d’accomplissement plus fort que celui de sentir l’engagement de mon équipe. C’est aussi très apaisant de leur faire totalement confiance. Je leur donne toute autonomie sur leurs sujets et je peux avancer sur les miens. Je sais que notre objectif à tous est de faire avancer notre entreprise. Les idées de projets fusent, chacun prend des initiatives, travailler ensemble (en présentiel ou en télétravail) est un plaisir, et même en cas de crise/conflit (ça nous arrive évidemment…), nous avançons ensemble et nos résultats s’améliorent.

Cette expérience m’encourage d’autant plus à accompagner nos clients dans cette direction.

 

Votre avis nous intéresse ! Partagez-le en commentaire !

Caroline Noailly Laporte, Directrice et toute l’équipe Medicat Partner.
A votre service,

Contactez Medicat Partner

 

 

(Nombre total de visites 25)